medicinequantique


santeSanté et bien être est le plus important, l'obtenir avec la médecine quantique.
Avantages
Toutes les techniques sont entièrement naturelles et fondées sur des principes trouvés dans la nature.
Savoir Plus
techniques
Méthodes rapides, simples et non invasives. Techniques qui traitent le corps de l'intérieur.
Voir techniques

Système Quantique Bio-électrique

Quantum Resonance Magnetic Analyzer

 Système Quantique Bio-electrique Sans nécessité d'aiguille, sans extraire le sang, sans preuves complexes, connaissez l'état de santé de vos patients, avec la dernière technologie de Biorésonance Magnétique; Simplement en tenant dans la main un testeur, on obtient en une minute une centaine de renseignements de leurs corps. C'est un instrument de haute technologie qui marquera un avant et un après parmi les systèmes d'analyse du corps humain. Les signaux des ondes électromagnétiques émises par le corps humain représentent son état spécifique et s'émettront des signaux différents suivant si l'état de santé est bon, faible ou bien s'il a une maladie, etc. L'état de santé pourra etre analysé.

Qu'est ce que le Quantum Resonance Magnetic Analyzer?

C'est un nouvel instrument qui analyse ce phénomène de résonance cellulaire pour déterminer s'il y a une santé équilibrée ou un état pathologique. L'énergie et la faible fréquence magnétique du corps humain se captent en tenant une électrode et l'instrument les amplifie et les traite au moyen d'un microprocesseur qui incorpore des informations et les compare avec le spectre quantique de résonance magnétique standard des maladies, de la nutrition et autres indicateurs incorporés dans l'instrument pour diagnostiquer si les formes des ondes présentent des irrégularités à partir de l'utilisation de l'approximation de Fourier. De cette manière on peut réaliser l'analyse et le diagnostic de l'état de santé et obtenir les principaux problèmes du patient, ainsi que différentes propositions standard de guérison ou de prévention, en se basant sur les résultats de l'analyse de la forme d'onde. Ainsi l'utilisation de cet appareil permet un vraie prévention et un guide de traitement efficace.

 Pour plus d'informations sur l'utilisation ou l'achat: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les clés de la médecine quantique

Les 9 clés De La Médecine Quantique Et Ecosophique

Intention, Intuition, Intercommunication, Dualité, Conscience, Cohérence, Attraction, Information, Ondes scalaires. 

Médecine Intégrale quantique

Une grande partie des maladies et des différents malaises trouvent presque toujours leur origine, et très souvent une grande partie de leur solution dans la partie "subtile", énergétique de l'organisme.

Clé Intention Une intention, c’est en premier lieu la capacité de définir, ou d’imaginer, la réalisation de quelque chose qui n’existe pas, que ce but soit atteignable ou pas. Le but défini est constitutif de l’intention, et ce, indépendamment de la réalisation de cette intention. Sans but, il ne peut y avoir d’intention. D’après Wayne Dyer, il existe un champ d’énergie pure et illimitée: l’intention. Si nous nous connectons à l’intention et activons cette source nous pouvons transformer notre existence. Le pouvoir de l’intention est un potenciel de notre esprit. L’intention fait partie de tout ce qui existe dans l’Univers. Tous les aspects de la nature portent la marque de l’intention et rien dans la nature ne remet en question le chemin tracé par l’intention. Le gland ne se transforme jamais en pomme et la fleur de l’amandier ne donne jamais de prune. Au moment de notre conception, l’intention prend tout de suite en charge le processus de croissance. “La source de la vie qui est l’intention, est une énergie qui vibre si rapidement qu’elle défie toute mesure et toute observation.” (Wayne Dyer) Le pouvoir de l’intention ne peut s’obtenir qu’à partir du moment où nous cessons de nous identifier à notre Ego. Pour cela Dyer décrit quatre étapes, la discipline, la sagesse, l’Amour, l’abandon. L’abandon est le lieu de l’intention comme le dit Carlos Castaneda: “Il existe dans l’Univers une force incommensurable et indescriptible. Cette force, les chamanes l’appellent l’intention, et absolument tout ce qui existe dans l’Univers est en relation avec l’intention. » L’intention est une prise de conscience intérieure que nous ressentons explicitement comme telle même si nous ne pouvons l’expliquer avec des mots. Cependant nous pouvons considérer trois types d’intention :

1. Intention autodirigée. Comment nos intentions, particulièrement visualisations, influencent notre corps et notre mental. Ce champ d’investigation influence la neuroscience et la biochimie des émotions. Exemple les athlètes avant la compétition. Ils réussiront s’ils en ont l’intention de gagner, s’ils abandonnent leur Ego, s’ils ont la capacité d’associer sagesse et discipline, s’ils aiment ce qu’ils font et tout ce qui les entoure.

2. Intentions et interactions avec le monde. Comment nos intentions influencent les autres à travers la communication directe ou indirecte. Cet élément explore la possibilité par laquelle les expectatives des autres peuvent influencer réellement notre bien être et notre santé.

3. Intention Transpersonnelle. La manière avec laquelle nos intentions peuvent influencer les autres et le monde au travers de moyens ni physiques ni sensoriels, par exemple, comme les réclames pour une guérison à distance, le plagiat ou l’influence du mental sur la matière. Ce sujet défie la base des préceptes de la cosmovision Newtonienne de séparation. La formulation d’une intention doit être positive considérant la négative: je choisis de jouer malgré ma fatigue, je choisis de jouer fatigué. Le plus important dans la formulation est de créer en incluant toutes nos émotions. Pour arriver donc au point zéro ou bien s’en rapprocher de façon régulière et constante, est utilisée l’intention.

Tous les matins au réveil formuler l’intention suivante: Aujourd’hui je choisis d’être au point zéro bien que je ne sache pas comment.... Je choisis de vibrer avec une autre fréquence bien que telle ou telle chose me gène.... Je pose cette expérience au point zéro bien que je sois irrité par l’attitude de l’un ou de l’autre. L’intention est une action que l’on acquière quand on désire atteindre un but. L’intention est la force de volonté d’un être humain, bien que le désir soit une force de la personnalité, la volonté est l’énergie de l’âme exprimée comme un accord, une direction et la progression d’un projet de vie. Le pouvoir de l’intention est un potentiel de notre esprit. La force de volonté est le nom que reçoit la capacité qu’a un être humain de diriger sa volonté jusqu’à un objectif, bien que pour atteindre cet objectif il doive se priver de quelconque habitude ou besoin. De nombreux experts pensent que la force de volonté forme le caractère d’une personne. La constance, la capacité à souffrir, la motivation et la réflexion sont des éléments indispensables pour un caractère avec une grande force de volonté. C’est avoir la valeur de choisir et saisir la décision sans regarder derrière. La volonté est la capacité de finaliser des actions contraires à nos tendances immédiates dans un moment donné. La volonté est fondamentale chez l’être humain. Sans elle, nous ne sommes pas capables de faire ce que réellement nous désirons, nous ne pouvons pas non plus arriver aux objectifs que nous nous sommes fixés. C’est un des concepts des plus difficiles et débattus de la philosophie, spécialement quand les philosophes recherchent des réponses sur le libre arbitre. Si cela n’est pas assez difficile, il existe la question additionnelle de savoir si on peut simultanément observer ce que l’on veut faire et de plus avoir la connaissance des raisons pour lesquelles on a choisi de faire une chose plutôt qu’une autre.les questions les plus profondes sur l’existence humaine tournent souvent autour des questions sur la volonté. Suivant ce que nous pouvons, la volonté est le pouvoir de choix de la conscience, le sentir et l’action dirigée par eux. L’information qui circule entre les différents systèmes pour les lier les uns aux autres est transportée par les neuropeptides et leurs récepteurs.ils sont en communication constante avec le système immunitaire. L’esprit ne domine pas le corps, il devient le corps. Le corps et l’esprit communiquent par des molécules émotionnelles. Une intention spécifique peut transformer l’ADN. Dans une étude, il a été possible d’affecter la condition de l’ADN quand l’échantillon était à plus de 1km. Ensuite, les scientifiques ont émis l’hypothèse que l’on pourrait influencer le processus cellulaire et modifier la structure primaire de l’ADN avec une intention consciente focalisée sur le cœur. Nous sommes exclusivement responsables du résultat de nos intentions, mais nous faisons partie d’un grand chœur de la créativité qui influence tout ce qui nous entoure. Nous participons à un processus créatif qui est à la fois généré par notre propre conscience et en relation avec l’Univers entier. D’autres formes d’intention peuvent se définir à partir d’une considération plus spirituelle comme l’expression créatrice, la bonté, l’amour, la beauté, l’expansion qui permet de s’améliorer, la réceptivité qui nous permet de reconnaître pour pouvoir recevoir. Pour conclure, voici quelques éléments sur le pouvoir de l’intention en médecine quantique.

1- Même les gens ordinaires sont capables de guérir grâce au pouvoir de l’intention, puisant dans ce champ d’énergie ce dont ils ont besoin pour leur guérison. Les guérisseurs sont des personnes qui ont une capacité supérieure à canaliser l’énergie quantique et la redistribuer à ceux qui en ont besoin. L’intention permet de chasser peurs. Toute maladie est la preuve que quelque chose ne va pas et que la peur de la maladie est une preuve que quelque chose ne va pas bien dans l’esprit du malade.

2- En chassant l’Ego et en permettant à la force vitale de circuler librement on ne fait que faciliter le processus de guérison. Hélas, les professionnels de la santé font souvent le contraire en pensant que c’est leur message médical qui est à l’origine de la guérison et non l’intention de guérir que peut avoir le patient. Cette attitude est loin de donner au malade espoir et est loin de lui donner la force morale dont il a besoin pour sa guérison, sachant que les diagnostics et pronostics des professionnels de santé sont basés sur la peur et une approche très pessimiste pour éviter les poursuites judiciaires.

3- Selon certains chercheurs, l’intention peut guérir à elle seule, le processus de guérison reposant sur la mémoire collective d’un esprit de guérison. Décider de créer c’est avoir l’intention de créer. Décider de guérir c’est avoir l’intention de guérir. Plus nous avons de pensées négatives ou négativistes et plus nous nous éloignons de l’intention. Nous nous laissons envahir par des forces inhibitrices de l’intention. Le don de se guérir soi même est accordé à ceux qui ont une connaissance intuitive du pouvoir de l’esprit. 

Clé Intuition             “L’intuition est la source de la connaissance scientifique.” (Aristoteles)

L’intuition est un concept extrait de l’épistémologie qui décrit cette connaissance qui est directe et immédiate, sans intervention de la déduction ou du raisonnement, étant habituellement auto évidente. En philosophie elle a été étudiée, entre autre, par Descartes et Kant. Le premier, depuis le rationalisme le plus pur, lui attribue le sens de connaissance immédiate. Le second distingue l’intuition sensible et l’intuition intellectuelle. Selon certaines théories psychologiques, on appelle intuition la connaissance qui ne suit pas la voie rationnelle pour sa construction ou sa formulation, et par conséquent ne peut s’expliquer. L’individu peut faire une relation entre la connaissance ou l’information et les expériences préalables, mais pour le principal est incapable d’expliquer pourquoi il arrive à une conclusion déterminée. Les intuitions se présentent plus fréquemment comme des réactions émotives soudaines à des événements déterminés ou des sensations comme des pensées abstraites élaborées. Quelques théoriciens croient que l’intuition est une connaissance rationnelle inconsciente en dépit de ne pas être une connaissance rationnelle. On sait que l’intuition influence la manière avec laquelle s’élaborent des structures aussi rationnelles que la connaissance scientifique. Il existe une optique en philosophie des mathématiques appelé intuitionnisme qui est une forme de constructivisme. D’après Burke et Miller l’intuition serait la solution de problèmes réalisée de façon inconsciente et basée sur la connaissance accumulée par l’expérience quotidienne, l’activité professionnelle spécifique et la formation académique. C'est- à-dire, que l’intuition ne serait pas une faculté distincte de l’activité rationnelle et créative ordinaire ; sa différence résiderait à ce que le processus qui donne lieu à sa réalisation pratique se finalise au moyen d’une intervention automatique du subconscient, dans lequel il sélectionnerait l’information gardée en mémoire éminente pour chaque situation particulière. 

Clé Intercommunication Réciprocité La relation entre les individus nécessite une communication à partir de la réception d’une information.la réception d’une information dépend essentiellement de son émission. N’importe quel système fonctionne à partir du feedback, relation entre question-réponse. Si nous voulons marcher nous avons besoin d’avancer une jambe et ensuite l’autre, mais l’autre ne peut avancer que si la première a fini sa course, ce qui va produire une information de réponse ; si ce n’est pas ainsi, nous ne pourrons que marcher à cloche pied. De la même manière tout le système cellulaire fonctionne. Cette intercommunication peut être physique, chimique, émotionnelle, spirituelle, énergétique ou télépathique. Certains scientifiques, Bohr, Heisenberg, Schrödinger, Pauli, ont confirmé que c’est à partir des racines très profondes de notre être que nous nous contactons avec les autres humains et le monde. La conclusion de leurs recherches fut qu’une force de vie, conscience collective, circulait dans l’Univers. Des douzaines de scientifiques du monde entier démontrèrent que n’importe quelle matière existe dans un immense réseau quantique de connections et que des échanges d’information sont constamment entre les êtres vivants et leur entourage ou leur milieu ambiant. Si l’on considère que la biologie est un processus quantique, tous les processus corporels, la communication entre cellules incluse, seraient produits par des fluctuations quantiques. Dans notre Univers d’inter connectivité il y a la conscience de l’observateur qui permet à l’observé d’exister. Rien dans l’Univers n’existerait comme objet indépendamment de la perception que nous avons de cet objet. Les champs mentaux des groupes sociaux aident à coordonner les mouvements des individus, qu’ils soient sportifs, que ce soient des groupes familiaux, que ce soient des poissons dans un bocal ou des oiseaux volant en bande. Dans ces champs, appelés morphiques, des groupes sociaux on rencontre les bases de la communication entre les humains et les espèces. De la même manière, ce que nous appelons vies passées ou vies antérieures ne sont pas des vies sinon des informations, des champs d’énergie, une résonance morphique ou une mémoire collective. Ces champs ont une résonance morphique, une mémoire cumulative des systèmes semblables à travers les cultures et le temps, de telle manière que les espèces animales et végétales se rappellent non seulement comment ils sont mais encore comment agir. Selon Sheldrake, »père » des champs morphiques, « la résonance morphique est l’influence d’un semblable sur un autre semblable dans l’espace et dans le temps. Du au fait que la science institutionnelle soit devenue conservatrice, tellement limitée par les paradigmes conventionnels, quelque uns des problèmes fondamentaux sont ignorés, traités comme des tabous ou mis dans l’ultime endroit de l’agenda scientifique. » Quand le livre de Rupert Sheldrake «Une nouvelle science de la vie « apparut en Angleterre, un éditorial de Nature, la prestigieuse revue scientifique, l’a considéré comme « le meilleur candidat au bûcher que l’on ait eu depuis de nombreuses années »et soutenait que ce serait une perte de temps et d’argent que d’adhérer à ces conjectures. El Dr. Sheldrake a introduit dans son livre la théorie des champs morphiques, comment il nomme les champs non localisables, ceux qui ne sont pas en relation causale. Ces champs, selon l’inventeur, permettent la transmission de l’information entre les organismes de la même espèce sans utiliser les effets de l’espace. C’est comme si dans chaque espèce de l’Univers, que ce soit une particule, une galaxie, un protozoaire ou un humain, il existerait un élément agissant instantanément à un niveau subquantique en dehors de l’espace et du temps. Cet élément est ce que Sheldrake appelle le champ morphique. Parler d’une transmission d’information et non d’énergie, ceci ne contredit pas la théorie de la relativité. Par exemple : un rongeur australien peut savoir sans qu’il existe une transmission matérielle, simplement par résonance morphique, quelque chose appris par un rongeur de sa même espèce à Leningrad. Continuant avec cet exemple, si nous apportions depuis Leningrad jusqu’à l’Australie un ennemi naturel de ce même rongeur, le parent australien du rongeur reconnaîtrait tout de suite son ennemi de la même manière que son parent russe. Le cerveau est trop petit pour contenir la mémoire. C’est un organe de relation avec la banque de données du champ morphique dans lequel se mélangent le passé, le présent et le futur et ce n’est donc pas un organe de stockage. C’est donc par la résonance morphique que les êtres peuvent entrer en communication avec leur passé collectif apportant sa propre contributions se mettent en phase avec la mémoire collective de l’espèce, et ainsi peuvent entrer en communication avec leur passé collectif en apportant sa propre contribution. Les champs morphiques transportent l’information et sont utilisables à travers de l’espace et du temps sans perdre d’intensité après sa création. “ Toutes les fois qu’un membre d’une espèce apprend un comportement Nouveau, le champ morphique de l’espèce change. Si le comportement se répète durant un certain temps, sa résonance morphique affectera son espèce entière. La matrice invisible qui le permet est un champ morphique capable de produire un effet retard tant dans l’espace que dans le temps ». (Rupert Sheldrake) Qu’est ce qu’un champ morphique? Les champs morphiques ne sont pas des champs physiques et influencent les systèmes qui présentent un type d’organisation permanente. La théorie de la cause formative se centre sur comment les choses prennent leur forme ou leur modèle d’organisation. Ainsi que cela couvre la formation des galaxies, des atomes, des cristaux, des molécules, des plantes, des animaux, des cellulesetdessociétés. Cela couvre toutes les choses qui ont une forme, des patrons, des structures ou des propriétés auto organisés. Toutes ces choses s’organisent d’elles même. Un atome n’a pas besoin d’être créé par un agent extérieur, il s’organise seul. Une molécule et un cristal ne sont pas organisés par les êtres humains morceau par morceau sinon qu’ils cristallisent spontanément. Les animaux grandissent spontanément. Toutes ces choses sont différentes des machines qui sont artificiellement assemblées par les êtres humains. Cette théorie traite les systèmes naturels auto organisés et l’origine des formes. La cause des formes est l’influence des champs organisatifs, champs formatifs, que Sheldrake appelle champs morphiques. La caractéristique principale est que la forme des sociétés, des idées, des cristaux et des molécules dépend de la manière dont les types similaires ont été organisés dans le passé. Il y a une espèce de mémoire intégrée Dans les champs morphiques de chaque chose auto organisée. On conçoit les régularités de la nature comme des habitudes plus que des choses gouvernées par des lois mathématiques éternelles qui existent d’une certaine forme hors de la nature. Comment fonctionnent les champs morphiques ? Les champs morphiques agissent sur la matière imposant des modèles restrictifs sur les processus énergétiques dont les résultats sont indéterminés ou probabilistiques. Par exemple, dans un système donné un processus physico- chimique peut suivre divers chemins possibles. Qu’est ce qui permet au système d’opter pour un d’eux ? du point de vue mécaniste ce choix serait en fonction des différentes variables physico-chimiques qui influencent sur le système: température, pression, substances présentes, polarités, etc... Dont une combinaison décanterait le processus par un chemin déterminé. S’il était possible de contrôler toutes les variables en jeu on pourrait prédire le résultat final du processus. Cependant ce n’est pas ainsi, sinon que le résultat final reste sujet au hasard en se convertissant en un fait probabilistiques, quelque chose de quantifiable uniquement au moyen d’une analyse statistique. Le champ morphique en relation avec le système réduira considérablement l’amplitude probabilistiques du processus apportant le résultat dans une direction déterminée. «Les champs morphiques fonctionnent, modifiant les événements probabilistiques. Presque toute la nature est en permanence chaotique. Elle n’est pas déterminée d’une manière rigide. La dynamique des vagues, les modèles atmosphériques, le flux confus des fluides, le comportement de la pluie, toutes ces choses sont proprement indéterminées, comme le sont les événements quantiques dans la théorie quantique. Avec la chute de l’atome d’uranium on ne peut pas prédire si l’atome chutera aujourd’hui ou dans 50.000 ans. C’est purement statistique. Les champs morphiques fonctionnent en modifiant la probabilité des événements purement aléatoires. Au lieu d’un grand élément aléatoire, d’une certaine manière, ils les centrent, de telle façon que certaines choses arrivent au lieu d’autres. C’est ainsi que je crois qu’ils fonctionnent ». (Sheldrake) D’où viennent les champs morphiques? Un champ morphique n’est pas une structure qui ne peut muter sinon qu’il change en même temps que change le Système avec lequel il est associé. Le champ morphique d’une fougère a la même structure que les champs morphiques des fougères antérieures du même type. Les champs morphiques de tous les systèmes passés deviennent présents pour des systèmes similaires subséquents et les influencent d’une forme accumulative à travers le temps et l’espace. Le mot clé est «habitude», étant le facteur qui génère les champs morphiques. A travers des habitudes les champs morphiques varient leur structure donnant l’occasion aux changements structurels des systèmes auxquels ils sont associés. Par exemple, dans un bois de conifères se génère l’habitude d’étendre les racines le plus profond possible pour absorber plus de nutriments. Le champ morphique du conifère assimile et emmagasine cette information qui ensuite sera héritée non seulement par les exemplaires de son entourage mais encore dans les bois de conifères de toute la planète à travers de la résonance morphique.

Clé dualité/dualisme:  Le point zéro est une expérience magnétique dans laquelle nous élisons d’accepter simultanément les aspects négatifs et positifs de nos expériences. Le point zéro peut être représenté par deux polarités en mouvement communicant entre elles et s’équilibrant sans qu’aucun prédomine. L’état d’amour se situe hors des polarités et dans cet état, le bon et le mauvais, la lumière et l’obscurité, et toutes les autres manifestations de la dualité coexistent dans le point zéro. Le point zéro n’est pas un état neutre ni statique. C’est un état multidimensionnel en perpétuel mouvement et se maintient au centre d’un espace qui change continuellement. En équilibrant les deux polarités en nous, nous choisissons de vivre dans la compassion et l’Amour. Si nous arrivons à intégrer les charges positives et les négatives de notre vécu, nous créerons une vie équilibrée et harmonieuse. Il faut considérer une charge négative comme une force créatrice qui nous permettra d’accéder à une harmonie. Notre Univers observable est composé en totalité de matière et de lumière. La dualité onde/ particule est un concept de la mécanique quantique selon lequel il n’y a pas de différences fondamentales entre les particules et les ondes, les particules peuvent se comporter comme des ondes et vice versa. Chacun de nous avons génétiquement une partie féminine et une partie masculine. La partie masculine capte l’énergie yang cosmique, la transmute Dans son corps et la transmet à la Terre. La partie féminine capte l’énergie yin tellurique, la transmute Dans son corps et l’offre à l’Univers.

La dualité corps/âme permet de comprendre la relation entre un symptôme douloureux influençant le mental et réciproquement. Les maladies de l’Âme sont nombreuses et se relationnent avec le manque de dualité entre corps et âme. Cet équilibre est rompu. De la même manière nous pouvons considérer que la maladie est une opportunité pour changer quelque chose dans notre corps, Dans notre manière de penser, Dans notre manière de vivre et ainsi récupérer un équilibre. La dualité Cosmos/Terre. Nous sommes un récepteur entre l’énergie cosmique et l’onde tellurique. L’onde cosmique tourne à gauche et gère les émotions, l’onde tellurique tourne à droite et gère notre corps énergétique. Ce mouvement giratoire contraire et complémentaire participe à la torsion de l’ADN. La dualité mentale considérant le fonctionnement du cerveau droit et le fonctionnement du cerveau gauche, notre corps se trouve géré par les émotions et le système énergétique. La dualité informationnelle considérant l’information et le support de l’information. Le support de l’information permet de transporter une information et peut être chimique, physique, émotionnel ou mental. Dans les cas de support émotionnel ou mental ce support vient de notre éducation, de nos croyances et de notre apprentissage. Ce support détermine la qualité de l’information et sa forme. Tania Rechetnikova constate aussi que non seulement l'énergie engendrée par les nobles actions et pensées est en mesure de protéger contre les radiations, mais elle est également en mesure d'en réparer les conséquences. Ainsi une pensée positive exerce une action favorable sur le sujet auquel elle s'applique et sur tout ce qui entoure ce sujet. Une pensée négative lui cause du tort. La colère, même si elle est juste, détruit tout sur son parcours : la nature, le psychisme, la santé des gens. Par contre, les prières et manifestations d'amour donnent un effet favorable.

Clé niveaux de conscience: Pour de nombreux scientifiques Dans le monde, la conscience est une substance qui existe en dehors du corps. Le cerveau et l’ADN devraient être considérés comme des transducteurs, transmettant, captant et interprétant l’information quantique qui vient du champ Universel. Les pensées dirigées ont un rôle central dans la création de la réalité. C’est la conscience de l’observateur qui détermine l’objet observé. Alors rien dans l’Univers n’existerait comme objet indépendamment de la perception que nous avons de celui ci. C’est à dire que chaque minute de chaque jour nous créons notre monde. Pour Popp, la conscience est un phénomène d’ordre global qui est dans tout le corps et non uniquement dans le cerveau. La conscience est une lumière cohérente. La découverte de Walter Schempp sur la mémoire quantique donne lieu à une idée plus révolutionnaire que jamais: la mémoire à court terme ou à long terme n’est pas Dans le cerveau mais dans le champ du point zéro. Ce que nous appelons mémoire ne serait rien d’autre que une émission cohérente de signaux à partir du champ du point zéro et les souvenirs plus anciens correspondraient à des regroupements structurés de cette information ondulaire. Les fonctions de la conscience sont cinq et sont protégées dans le captage de la réalité sensorielle, quand notre foyer d’attention se dirige et ordonne les ondes pour créer une représentation symbolique dans notre scénario interne de conscience. Ces cinq fonctions sont le processus conscient, les processus cognitifs et attentionnels, la mémoire et l’intelligence ou la créativité. Le conscient arrive quand nous centrons notre perception sur un objet déterminé. Le processus cognitif surgit quand nous déplaçons les différents objets captés. L’attention arrive quand nous rangeons les différents objets. La mémoire a lieu quand nous créons une représentation symbolique et conceptuelle de l’événement. Tous les humains utilisent une mémoire collective qu’eux même fabriquent. Quand une activité nouvelle devient à la mode son apprentissage devient plus facile d’une année sur l’autre comme le surf, la bicyclette, l’informatique, c’est cela la mémoire collective. Chacun à son arrivée dans notre monde profite de cette mémoire pour participer à l’évolution de l’Univers. De la même manière, la mémoire des organismes individuels peut dépendre de certaines influences directes de son propre passé. La théorie de Sheldrake soutient que le mental n’est pas seulement l’activité du cerveau, mais que celui-ci est le soutient physique au travers duquel le mental peut se manifester. D’autre part, tous incorporent leur talent á la mémoire collective de son espèce.  L’évolution d’espèces déterminées fut durant des millions d’années avec des caractéristiques semblables. Les animaux aussi acquièrent leurs instincts, en incluant les talents complexes jusqu’aux nouveaux nés, s’adaptant rapidement aux nouvelles informations de son entourage. De plus, chaque fois il est plus facile de monter à bicyclette, chaque fois il est plus facile pour les enfants d’utiliser des appareils électroniques sans apprentissage comme s’ils connaissaient cela depuis très longtemps. La mémoire collective, avec les champs morphiques, la Radionique, permet d’améliorer l’apprentissage du bien être. Le septième sens serait ce pouvoir du mental sur le cerveau, permettant la télépathie, la prémonition ou la sensation d’être observé. Par exemple, les images que nous avons des choses ne se forment pas dans la tête, mais sont juste où elles paraissent être. Nos mental se développent pour avoir ce que nous regardons, ce que nous pensons, se développent jusqu’aux personnes, lieux et choses par nécessité, désirs, haines et ambitions.... L’intelligence est l’art de la combinaison et consiste à structurer les émotions, les pensées et les actions de telle manière que ils nous ouvrent un éventail de possibilités qui nous permettent de créer de nouvelles possibilités, c'est- à-dire arriver au processus créatif. L’intelligence émotionnelle, selon D.Goleman «est la capacité de reconnaître ses propres sentiments et ceux des autres, en étant apte à les manier travaillant avec les autres ». Les principes de l’intelligence émotionnelle. « La perception » : n’importe quelle chose que nous incorporons par n’importe lequel de nos sentiments. « La rétention » : correspond à la mémoire, qui inclue la capacité d’emmagasiner l’information et le souvenir, la capacité d’accéder à cette information emmagasinée. « L’analyse » : fonction qui inclue la reconnaissance de règles et le traitement de l’information. « L’émission » : quelconque forme de communication ou acte créatif, inclus celui de la pensée. « Le contrôle » : fonction requise à la totalité des fonctions mentales et physiques. Ces cinq principes se renforcent entre eux. Par exemple, il est plus facile de recevoir des renseignements si on est intéressé et motivé, et si le processus de réception est compatible avec les fonctions cérébrales. Après avoir reçu l’information de manière efficiente, il est plus facile de la retenir et de l’analyser. A l’inverse, une rétention et une analyse efficientes développeront notre capacité à recevoir une information. D’un mode semblable, l’analyse qui comprend une disposition complexe pour fournir de l’information, exige une capacité pour se souvenir et associer ce qui a été reçu. Il est évident que la qualité de l’analyse se verra affectée par notre capacité à recevoir et garder l’information. Ces trois fonctions convergent vers la quatrième c'est-à-dire l’émission ou expression que ce soit au moyen de la carte mentale, du discours, du geste ou de toute autre ressource, de celle que l’on a reçu, retenu et analysé. La cinquième catégorie, celle du contrôle, se réfère à l’activité générale du cerveau pour laquelle celui-ci se constitue « déserteur » de toutes nos fonctions mentales et physiques, en incluant la santé générale, l’attitude et les conditions ambientales. Cette catégorie est d’une importance particulière parce qu’un mental et un corps sains sont essentiels pour que les autres quatre fonctionnent. Le super conscient a la commande du corps, la force de vie et le chemin de sa vie. Le corps se contrôle par les fonctions quantiques et ces fonctions quantiques ont de nombreuses interactions entre elles et ici s’établit une connexion avec l’Univers, ou le super conscient. Par conséquent, la vraie guérison vient de notre super conscience. L’éducation de la vie et la commande conductal seront contrôlées par le mental verbal, mais soigner, restaurer la santé, la détoxication, le nettoyage, le système immunitaire, la digestion, la circulation, le système endocrinien, les facteurs hormonaux et tous les facteurs neurologiques qui nous constituent, les 99.9999% de ces fonctions sont contrôlés par le super conscient et non par le conscient. 

Clé Cohérence: Les êtres humains agissent toujours depuis une cohérence, dans laquelle trois éléments sont intimement en relation. Le langage constitue notre réalité à travers des jugements, opinions et déclarations que nous émettons. Les émotions sont le moteur de nos actions. Le corps est l’espace physique dans lequel notre langage et nos émotions se manifestent dans le monde. Nancy Diana définit cette cohérence comme « l’être intégral »aménageant des canaux d’authenticité et de plénitude dans le développement des dispositions. Dan Winter démontre, au moyen de la bioretroalimentation (biofeedback), comment la cohérence émotionnelle et la cohérence des hémisphères cérébraux peuvent créer des états d’attention qui facilitent la récupération de la santé mentale et la réduction du déficit attentionnel chez les enfants. Sans cohérence, les systèmes deviennent chaotiques. Sans cohérence il n’y a pas de résonance. Plus concrètement, toute particule, toute matière, tout être vivant possède un "Taux Vibratoire" cohérent qui lui est propre, et une charge énergétique (on ne peut pas dire électrique, mais ça y ressemble). La résonance est l'amplification d'une oscillation préexistante par une onde de même fréquence qui vient avec elle interférer. Autrement dit, les substances chimiques du corps se composent de molécules, d'atomes et de particules subatomiques (électrons) qui sont capables d'émettre dans l'espace environnant des signaux électromagnétiques, appelés biophotons. Il en est de même des cellules, des tissus, des organes qui émettent des ondes spécifiques. Or toutes les ondes sont capables d'interférer avec d'autres si elles sont de même fréquence, si elles sont en résonance, si elles sont en cohérence. Selon le lieu de l'espace où elles se rencontrent, elles peuvent s'ajouter, donc s'amplifier ou au contraire s'annuler et disparaître. Le système de communication du corps pourrait être un réseau complexe de résonances et de fréquences. C’est par la cohérence que la communication peut s’établir. Il s’agit en quelque sorte d’un réseau téléphonique subatomique. Plus la cohérence est grande, plus le réseau est efficace et plus les configurations d’ondes les plus subtiles ont un téléphone. Cependant la cohérence parfaite est un état optimal qui se situe entre le chaos et l’ordre. Une trop grande collaboration ou harmonie dans un orchestre empêche les musiciens d’improviser.  

Clé Loi d’Attraction: Nous recevons ce que nous émettons. Nous attirons suivant nos pensées. L’énergie psychique a ceci de particulier qu'en suivant une trajectoire déterminée, elle finit toujours par revenir à sa source (Loi d’Attraction). Voilà pourquoi le mal engendre le mal, et la vengeance n'entraîne que des malheurs. Le temps qu'il faut à une pensée pour regagner sa source varie d'un instant à des centaines d'années. Si, quand le boomerang revient, la personne a quitté ce monde, le bien ou le mal engendré agit sur ses descendants, jusqu'à la 3ème ou 4ème génération, voire plus. Parfois, si une malédiction à été faite consciemment, et des délais annoncés, cette malédiction peut perdurer beaucoup plus longtemps... Mieux même, selon certaines religions qui reconnaissent la réincarnation, l'énergie mentale peut retourner à l'homme dans sa nouvelle incarnation : c'est le principe du karma personnel... Ainsi la Médecine Quantique paraît une Chimère pour certains, réalisme et dépassement pour d'autres, et bouscule le matérialisme mécaniste et rationnel dans lequel nous baignons quotidiennement. "Théorie sauvage, subversive et dévastatrice, la physique quantique a jeté à bas l'édifice policé échafaudé au cours des siècles par la science traditionnelle. Elle nous fait entrer de plein pied dans le monde de la Science- fiction. Notre organisation sociopolitique et nos modes de pensée ont été ou vont être bouleversés, davantage que par tout autre événement !... "

Clé Information: Tsiang Kan Zheng démontre la possibilité de transfert directif de l'information génétique, biologique et psychique grâce à un rayonnement bio-électromagnétique à Ultra Hautes Fréquences (U.H.F.), et l'application possible pour la guérison et le rajeunissement de l'organisme, avec uniquement un transfert d'informations à distance.  Boris Iskakov explique scientifiquement l'existence des corps énergétiques, ainsi que la possibilité de transfert d'information autant dans l'espace que dans le temps. Il démontre les lois du karma, l'existence et l'immortalité de l'âme.  Tamia Rechetnikova démontre la puissance illimitée de la pensée humaine et la réalité de la transmutation à froid dans l'organisme. Elle démontre que le "transfert d'informations" peut se faire uniquement par la puissance de la pensée humaine.  Dans la civilisation Inca les femmes plantaient les semences de mais et pour que la plante possède l’information humaine et ainsi permette son évolution, elles imprégnaient de salive les semences.  Dans la civilisation Maya pour que le mais soit plus digeste on mettait les semences dans la bouche de sardines ou de harengs. Ainsi ces semences captaient l’énergie solaire accumulée dans le plancton marin. La médecine quantique va encore plus loin, et nous apporte une démonstration pratique des possibilités d'utilisation de toutes ces techniques comme la Biorésonance et la Radionique, sans oublier le magnétisme, pour la guérison et surtout la prévention des maladies. Tous les êtres vivants sont constitués de paquets d’énergie quantique qui échangent de l’information avec une inépuisable mer d’énergie. Ces mêmes êtres vivants émettent une faible radiation, ce qui est un des aspects les plus cruciaux des processus biologiques. Les informations sur tous les aspects de la vie, de la communication cellulaire aux divers processus de contrôles de l’ADN, sont transmises par un échange d’informations au niveau quantique. Cependant il est important de considérer d’autres types d’information qui font partie de notre environnement et qui vont influencer et parfois favoriser des déséquilibres métaboliques, ou même parasiter la transmission des informations quantiques. Il faut les considérer comme des informations familières dont nous ne pouvons nous séparer. De nombreux scientifiques (Hartmann, Curry, Rocard...) ont démontré cette influence de l’information magnétique.  L’Information magnétique Dans la relation entre nos corps et l’Univers il y a un champ d’énergie sous jacent qui est la manifestation de l’énergie universelle et un champ de vie qui est un champ électromagnétique qui commande et contrôle la matière physique, anime tous les colloïdes cellulaires (ADN) et peut fluctuer en fonction du processus physiologique et pathologique. Le champ de vie ou corps énergie joue un immense rôle dans la construction de la structure cellulaire et peut subir une fluctuation en fonction du processus physiologique et pathologique. Le métabolisme n’est pas simplement le résultat d’une suite de réactions chimiques ordonnée dans l’espace et dans le temps mais également le fruit de contraintes et de contrôles électromagnétiques fins. Information cosmo tellurique Toutes les cellules de l’organisme se trouvent polarisées. Il existe le risque de dépolarisation si nous restons dans des zones qui présentent des anomalies magnétiques. Il a été réalisé de nombreuses recherches qui signalent la dépolarisation cellulaire comme principale cause de mutations génétiques et maladies immunes et dégénératives. Ceci est la raison pour laquelle grâce à la magnétothérapie quelques personnes ont eu des guérisons miraculeuses. Mais il reste évident que cette guérison ne durera pas si nous n’évitons pas ces zones altérées magnétiquement. Les causes peuvent être naturelles: la présence de minéraux ferromagnétiques, des failles terrestres, etc., ou artificielles : poutres métalliques et armatures métalliques dans les constructions modernes, les radiateurs, etc. Ceci peut aussi apparaître dans des terrains qui présentent une composition de différents matériaux. Les changements très prononcés de magnétisme sont très nocifs et doivent être évités. Pour cela les altérations magnétiques se détectent avec une boussole. Cheminées cosmo telluriques sont des points de respiration de la Terre. Au travers d’elles il se réalise un échange d’énergie tellurique et cosmique. Dans les phases d’inspiration (durée approximative 3 mn) et d’expiration (durée approximative 2mn) se libèrent différents types d’énergie. Ces cheminées peuvent présenter de 1 à 4 ramifications du conduit principal ou aucune. Les ramifications s’orientent toujours cardinalement, elles ont une forme de double losange et peuvent avoir jusqu’à 7,5 mètres de long. D’autre part on observe que sur les cheminées qui émettent une énergie négative poussent des cactus ou des plantes à piquants. Le nœud d’une cheminée mesure environ 30 cm de diamètre entouré de plus ou moins 7 cercles concentriques, dont les émissions peuvent atteindre 6 mètres. C’est l’altération tellurique la plus nocive pour la santé. Il est conseillé de les éviter surtout les endroits où nous restons longtemps. Elles ne sont pas réparties d’une façon homogène sur la Planète. Il y a des zones qui présentent de nombreuses cheminées cosmo telluriques et d’autres avec une intensité très basse. Information magnétique Humaine Comme c’est le cas dans de nombreux champs de recherche, quelque chose qui était vérifié qu’il n’existait pas, aujourd’hui se vérifie le contraire. Par exemple, dans cette période de temps les scientifiques sont passés de l’absolue conviction que le corps ne possédait pas de champ énergétique à la réalisation qu’il existe bien. La majorité des gens n’est tout simplement pas au courant de ces recherches et persistent à croire qu’il n’y a pas de base logique à soigner avec l’énergie. Le principal motif de ce changement d’attitude a été le développement d’instruments suffisamment sensibles pour détecter les champs énergétiques très faibles autour du corps humain. Le champ biomagnétique du cœur a été mesuré pour la première fois à Syracuse, dans l’état de New York, en 1965, utilisant deux rouleaux de fil de fer avec deux millions de spires. Plus ou moins en même temps que ces mesures aient été faites, une découverte a été faite à Cambridge, Angleterre, qui révolutionna les mesures de champs biomagnétiques et permit à Brian Josephson d’obtenir le prix Nobel une décade plus tard. Le champ énergétique humain est une manifestation de l’énergie Universelle. Généralement on l’appelle Aura et se décrit comme un phénomène lumineux qui entoure le corps physique, pénètre en lui et émet sa propre radiation caractéristique. En accord avec les observations des chercheurs, l’Aura se divise en diverses couches, parfois appelées corps, qui s’interpénètrent et entourent le corps en couches successives. Chaque corps est composé de substances très fines et de vibrations plus hautes que le corps qui l’entoure et dans lequel elles pénètrent. Scientifiquement, chaque couche peut être considérée comme un niveau de vibrations très hautes. Nous avons 7 corps, lesquels occupent le même espace simultanément, où chacun s’étend plus loin que le dernier. Généralement on croit que l’Aura peut se composer de couches consécutives comme si c’était un oignon, mais ce n’est pas ainsi. Les couches contiennent toutes les formes du corps physique, comprenant les organes vitaux et les vaisseaux sanguins. Il existe un courant d’énergie qui coule de haut en bas de la colonne vertébrale. L’énergie s’étend plus loin que le corps physique, au dessus de la tête et plus bas que le coccyx. Le champ énergétique humain présente des tourbillons énergétiques en forme de cône appelés Chakras. Chaque couche accomplit une fonction spécifique qui est en relation avec un Chakra. Le magnétisme humain a été démontré scientifiquement de manière irréfutable par le chercheur français Hector Durville et autres. Le magnétisme humain ne s’étend pas à plus de cinq ou six mètres. Il y a au point d'attache des muscles longs des concentrations de magnétite Fe304. Cette magnétite est soumise à l'action du champ terrestre local. On sait aujourd’hui que la magnétite est présente sous forme d’oligo- éléments chez tous les êtres vivants, y compris les plantes. Peu de scientifiques savent que les cellules de l’être humain renferment des cristaux de magnétite, ce qui a été mis en évidence par deux biologistes américains, les docteurs Gould et Kirschvink. Leur découverte est stupéfiante : ils ont trouvé, dans le cerveau et le cou des pigeons, dans la tête des baleines, des orques, des dauphins mais aussi sur le ventre des abeilles et de la plupart des insectes, des petits cristaux de magnétite et de silicium qui valent chacun un dixième de micro-cube. Quant à l’homme, le biologiste anglais Baker a identifié chez lui, en disséquant des cadavres et en les réduisant en cendres, des petits amas de magnétite. Il a même réussi à les localiser, chez l’homme, dans les arcades sourcilières et les articulations. Si nous avons tous de ces cristaux, nous n’en avons pas tous, hélas, en égales quantités. Certains individus possèdent une quantité de ferromagnétite supérieure à la moyenne. Vous pouvez dire que ceux-là sont magnétiseurs, sourciers, radiesthésistes. Peu importe le nom. Mais il est indiscutable qu’ils ont une capacité à capter ou à émettre un champ électromagnétique. La ferromagnétite et le silicium sont les catalyseurs qui ont, comme l’oxygène et l’hydrogène, présidé à l’apparition de la vie sur la Terre. Les champs électromagnétiques sont générateurs d’énergie et l’énergie est la force vitale qui anime les planètes et les électrons mais aussi les cellules. Comment douter alors que l’homme soit électrique et magnétique puisque les biophysiciens le démontrent ? Les liens structurels et organiques qui unissent la ferromagnétite au silicium trouvent leur explication dans les propriétés et l’activité simultanée de ces deux minéraux. La ferromagnétite émet un champ électromagnétique énergétique, les cristaux de silicium captent ce champ électromagnétique, le canalisent, le transforment et le distribuent, aux bonnes fréquences retenues, aux appareils ou aux systèmes biologiques qui les utilisent ensuite selon leurs besoins. La biologie moderne a démontré que l’être humain est constitué de millions de réseaux cristallins: système hydro lymphatique, système osseux, système cellulaire, etc. Tout le système cellulaire et l’A.D.N. qui le compose, cristallisent en silicium et en ferromagnétite. Le silicium cellulaire agit comme un poste récepteur des ondes électromagnétiques émises par la ferromagnétite cellulaire qu’il transforme, adapte et transmet ensuite aux cellules sous forme d’énergie ou d’information, ce qui est la même chose.  Finalement et pour conclure le professeur Rocard a découvert que la sensibilité magnétique humaine est concentrée en des zones ponctuelles, situées deux par deux au même niveau du corps, à droite et à gauche. Ces capteurs magnéto sensibles se trouvent :

1 -dans les deux arcades sourcilières ;

2 -à l’arrière du crâne, là où les deux attaches cartilagineuses du cou maintiennent la tête ;

3-aux extrémités hautes des deux muscles lombaires attachés au squelette (Vers les omoplates) ;

4 -au creux des deux coudes, à l’articulation du biceps ;

5 -au creux des genoux, à environ 5 cm sous le sommet de l’os;

6 -dans les talons, à environ 6 cm de l’arrière du pied, et presque à fleur de peau ;

7 -enfin dans l’articulation au pied de chacun des gros orteils.

Ces « capteurs » servent très certainement comme moyen d’information pour le centre d’équilibre du cerveau, ils sont très sensibles et ne sont pas fait pour mesurer un champ magnétique, mais plus exactement des différences de champ. Ceci est très important à comprendre : le cerveau prend des décisions en fonction du comportement des divers capteurs en faisant des mesures différentielles. (Il prend des décisions si le champ n’est pas le même entre les divers capteurs ou si brusquement un capteur voit une variation de champ, décisions que peut influencer l’état émotionnel du moment). Les champs magnétiques sont évalués avec une mesure appelée le Gauss. C’est ainsi que l’on a pu identifier les zones de rivières souterraines observant une baisse de l’intensité du champ géomagnétique à ces endroits. Les recherches que le professeur Yves Rocard a faites le démontrent. Le champ énergétique humain Les cellules ont une charge électrique sur la membrane ce qui crée un champ électromagnétique avec une fréquence et deux polarités. Un champ électromagnétique négatif très fort. (Radar, eau souterraine, antennes téléphoniques...) peut invertir la position des pôles cellulaires. La pathogénèse s’exprime par l’inversion de la polarité cellulaire sur une fréquence organique ou une autre. La maladie apparaît parce que le tissu agressé perd son mécanisme de défense et ne peut plus se nourrir à partir de sa longueur d’onde. Au niveau cellulaire on doit tenir compte de la relation entre les polarités nord et sud (nord lévogyre, sud dextrogyre). Bien que la partie extérieure de la cellule soit de prédominance nord et que la partie intérieure soit sud, la cellule reste saine. Elle est capable de repousser les radicaux libres polarisés nord et peut ainsi se nourrir par osmose électromagnétique en vitamines, minéraux, antioxydants..... Chaque cellule s’alimente sur la fréquence spécifique de l’organe auquel elle appartient. Il est donc facile de comprendre qu’un malade qui manque de fer ou de magnésium ou d’un autre minéral ne pourra les assimiler que si l’on change la polarité de la cellule malade. En effet sa résistance à un traitement est en relation avec une inversion de polarité. Ce qui devrait être repoussé est attiré et ce qui devrait être attiré est repoussé. C’est le sens de rotation de la spirale électromagnétique qui détermine la polarité. La maladie et la douleur sont essentiellement le résultat d’une inversion de polarité cellulaire, de l’influence vasoconstrictrice et stressante d’un champ polarisé nord ou bien d’un apport énergétique insuffisant durant la nuit. James L. Oschman, PH.D dit: «La médecine énergétique implique comprendre comment le corps crée et répond aux champs électriques, magnétiques et électromagnétiques incluant la lumière et le son comme autres formes d’énergie comme la chaleur, la pression, l’énergie chimique et élastique et la gravitation. Nous sommes intéressés pour le comment le corps produit ces différentes sortes d’énergie et comment ces énergies peuvent être appliquées au corps pour obtenir des effets bénéfiques ». Depuis assez longtemps, on sait que les activités des cellules et tissus génèrent des champs électriques qu'on peut détecter à la surface de la peau. Mais, les lois de la physique demandent que tout courant électrique génère un champ magnétique correspondant dans l'espace qui l'entoure. Puisque ces champs sont beaucoup trop petits pour être détectés, les biologistes ont conclut qu'ils ne pouvaient pas avoir une signification physiologique. En 1972, Cohen avait amélioré la sensibilité de son appareil, ce qui lui permettait de mesurer les champs magnétiques produits par l'activité du cerveau, autour de la tête. Par la suite, on a découvert que tous les tissus et organes produisent des pulsations magnétiques spécifiques, qui sont connues maintenant comme des champs biomagnétiques. Les enregistrements traditionnels, tels que l'électrocardiogramme et l'électroencéphalogramme, sont complétés maintenant par des enregistrements biomagnétiques, appelés magnéto cardiogramme et magnéto encéphalogramme. Pour différentes raisons, une charte du champ magnétique dans l'espace autour d'un corps, donne souvent des indications sur la physiologie et la pathologie, plus précises que les mesures électriques. La pathologie altère le champ biomagnétique Dans les années 20 et 30, Harold Saxon Burr, un chercheur très distingué de l'Ecole de Médecine de l'Université de Yale, suggérait qu'on peut détecter les maladies dans le corps énergétique avant que les symptômes n'apparaissent. Il était aussi convaincu qu'on pouvait prévenir les maladies en altérant le champ énergétique. Ces concepts, qui arrivaient un peu trop tôt, sont maintenant confirmés dans les laboratoires de recherche médicale dans tout le monde. Des scientifiques utilisent des appareils pour réaliser des chartes de l'altération du champ magnétique autour du corps par les maladies. D'autres, appliquent des champs magnétiques pulsants pour stimuler la guérison. Encore une fois, des personnes sensitives ont décrit ces phénomènes depuis très longtemps, mais il n'y avait pas une explication logique du processus. La projection d'énergie par les mains des "guérisseurs thérapeutes". Début 1980, Dr. John Zimmermann a commencé une série d'études sur le toucher thérapeutique, utilisant un magnétomètre, à l'Ecole de Médecine de l'Université de Colorado, à Denver. Zimmermann a découvert qu'un énorme champ biomagnétique pulsant émanait des mains d'un pratiquant de toucher thérapeutique. La fréquence des pulsations n'était pas stable, elle "balayait" sur une rangée de 0,3 à 30 Hz (cycles par seconde), avec une partie très importante de son activité autour de 7 - 8 Hz. Les pulsations biomagnétiques des mains sont dans la même rangée de fréquences comme les ondes cérébrales. Les études scientifiques des fréquences nécessaires pour la guérison indiquent que ces ondes cérébrales "balayent" constamment à travers toute la rangée des fréquences thérapeutiques, stimulant de cette manière la guérison dans tout le corps. Depuis, les études des pratiquants de Chi Kong (Qi Gong) se sont penchées sur les champs sonores, de lumière, et thermiques émis par les "guérisseurs". Ce qui est particulièrement intéressant est que la fréquence de la pulsation varie d'un moment à l'autre. Aussi, les chercheurs médicaux qui développent les thérapies des champs magnétiques pulsants, trouvent que cette même fréquence est efficace pour déclencher le processus de "guérison spontanée", pour beaucoup de maladies, même pour des patients malades depuis 40 ans. Des fréquences spécifiques stimulent la croissance des nerfs, des os, de la peau, des capillaires et des ligaments. Différences individuelles dans la projection de l'énergie et la détection Pour pouvoir étudier la projection de l'énergie des mains des thérapeutes, les scientifiques doivent d'abord accepter l'idée qu'il y a des différences énormes entre les gens. La pratique des différentes techniques peut augmenter l'effet. Il y a des explications neurophysiologiques et biophysiques logiques concernant le rôle de la Pratique et de l'Intention. Un fait qui n'est pas très connu est que les "ondes cérébrales" ne sont pas confinées dans le cerveau, mais elles se répandent à travers tout le corps par le système périneural, les tissus entourant les nerfs. Le Dr. Robert 0. Becker a décrit comment justement ce système, plus que n'importe quel autre système, se charge de la réparation des blessures dans tout le corps. Donc, le système nerveux agit comme une "antenne" pour projeter les pulsations biomagnétiques qui commencent dans le cerveau, plus précisément dans le thalamus. En outre, des ondes qui commencent dans le cerveau comme des pulsations relativement faibles, gagnent de la force en se déplaçant tout au long des nerfs périphériques jusqu'aux mains. Le mécanisme de cette amplification inclut probablement le système périneural et les autres systèmes de tissus de connexion. La structure énergétique de l’Homme se divise en un série de couches ou corps qui interagissent entre eux, qui ont des fonctions différentes et vibrent avec des fréquences distinctes. Ces corps ou couches sont sept et chacune d’elles est en relation avec un chakra majeur. Les sept plans desquels l’Homme est formé sont : plan éthérique, plan émotionnel, plan mental, plan intuitif, plan spirituel, plan monadique et plan cétérique.

 La première couche du champ et le premier chakra ont une relation avec le fonctionnement du corps et la sensation physique (douleur ou plaisir physique). La première couche garde une relation avec le fonctionnement automatique et autonome du corps.

 La seconde couche et le second chakra ont un rapport avec l’aspect émotif des êtres humains. Ils sont les véhicules de notre propre vie et de nos propres sentiments émotionnels.

 La troisième couche et le troisième chakra sont associés à notre mental et notre pensée linéaire.

 La quatrième coche et le quatrième chakra ont un rapport avec le coeur. C’est le véhicule par lequel nous aimons, non seulement notre partenaire, mais encore l’humanité en général. Le quatrième chakra est celui qui métabolise le processus d’aimer.

 La cinquième couche et le cinquième chakra sont en rapport avec la volonté en connections avec la volonté divine. On lui associe aussi le pouvoir de la parole.

 La sixième couche et le sixième chakra sont en rapport avec l’amour céleste qui s’étend plus loin que l’amour humain.  La septième couche et le septième chakra gardent un rapport avec la connaissance élevée, la connaissance et l’intégration de notre formation spirituelle et physique. Il existe des lieux spécifiques dans notre Système énergétique pour les sensations, les émotions, les souvenirs et autres expériences non physiques comme celles que nous donnons pour compte au médecin ou au thérapeute. La compréhension de la forme dans laquelle nos symptômes physiques sont en rapport avec ces positions nous aideront à comprendre la nature des différentes plaintes, et la différence entre les états de santé et de maladie. Chaque chakra ou centre d’énergie échange de l’énergie avec le Corps Energétique Universel. Comme ces centres énergétiques servent à vitaliser le corps, on pourrait dire qu’ils se trouvent directement reliés à quelconque pathologie de celui ci. Cependant quand un ou plusieurs d’entre eux se trouvent bloqués la disharmonie apparaît dans notre être. Il serait bon que chacun de nous se dédie quelques minutes par jour à l’harmonisation de notre être au moyen de la relaxation et visualisation des chakras. Quand nous obtenons un état optimum de relaxation nous pouvons capter comment fonctionne l’énergie à chaque moment de notre vie, dans chacun de nos chakras principaux et les harmoniser au moyen de la respiration, la visualisation de ceux ci, appliquant mentalement la couleur adéquate et entonnant la vibration musicale qui correspond à chacun d’eux.

Conclusion: Dans ce très bref résumé, j'ai montré comment certaines expériences des thérapeutes énergéticiens ont une base dans la biologie et la physique. Négligées pendant des siècles, les thérapies énergétiques peuvent prendre leur place dans la médecine clinique. Les grandes découvertes des biologistes et des personnes sensitives sont en train d'être intégrées pour nous donner une plus profonde compréhension de la vie, la maladie et la guérison. La science ne peut pas enlever l'ultime mystère de la vie, ni effacer le côté spirituel de la guérison. Nous croyons que la recherche sur les thérapies énergétiques peut mener à une compréhension complète de la Vie, la Maladie et la Guérison. HARTMANN et le champ géomagnétique Les réseaux telluriques, appelés aussi géomagnétiques, formés par des cuadricules délimitées par des murs d’énergie, couvrent la surface entière de la planète à l’exception des pôles. Ce seraient les métaux en fusion à l’intérieur de la Terre, les responsables des émissions qui forment ces réseaux. Le docteur Ernst Hartmann découvrit dans les années 50 l’existence de ce réseau global qui s’étend sur tout le monde, se trouvant à l’extérieur comme à l’intérieur des habitations, tant au niveau du sol que dans des appartements hauts. Ce réseau est orienté par rapport aux points cardinaux formant une cuadricule qui se crée quand se croisent les lignes nord-sud avec les lignes est-ouest. Les lignes est-ouest sont séparées de 2 mètres et demi et les lignes nord-sud de 2 mètres. Ces distances sont orientatives parce qu’elles présentent des grandes variations dépendantes de facteurs saisonniers, de la contamination électromagnétique, de la latitude, de l’état énergétique global de la zone, etc. Les lignes du réseau de Hartmann se déforment avec facilité lorsqu’elles se trouvent proche d’une masse métallique. C’est pourquoi nous trouvons des cuadricules déformées dans les cités dues à la haute concentration d’édifices avec ciment et poutres métalliques. Elles peuvent affecter les organismes vivants, plantes, animaux, humains, si elles se combinent à d’autres facteurs pathogènes et cela dépend du temps d’exposition. En général, il est conseillé d’éviter les croisements de ces lignes, appelés nœuds de Hartmann, dans les lieux où nous devons rester longtemps comme notre lit, ou notre lieu de travail. D’un autre coté, durant la nuit, la Terre décharge les radiations solaires et cosmiques qu’elle a absorbées durant le jour. Entre 2h et 4h du matin on peut constater une forte augmentation de l’intensité des lignes Hartmann, ce qui serait une des raisons pour laquelle certaines personnes se réveillent à ces heures. L’origine du réseau de Hartmann se doit au champ magnétique et électrique terrestre, que certains considèrent comme le système nerveux de la Terre. Selon le Dr Hartmann, l’exposition à une zone pathogène ou une altération tellurique est responsable de 60% des maladies et de 80% des cas de cancer. Grace à ce réseau il est possible de prédire les tremblements de terre 12 heures avant. Avant un tremblement de terre les lignes de Hartmann augmentent de grosseur pouvant passer de 21cm à 80cm. Contaminations Aujourd’hui, dû aux progrès technologiques de notre société, les champs électriques son 10.000 fois supérieurs aux naturels. Jamais durant son évolution, l’Homme s’était exposé à une telle quantité de radiations, qui ne cessent d’être nocives, et qui sont incompatibles avec la fréquence vibratoire de l’organisme. Les cellules de notre organisme voient leurs fréquences altérées par l’effet des radiations extérieures du au phénomène que la science appelle résonance sympathique (le phénomène provoqué par le diapason qui vibre à la même fréquence qu’un autre diapason ). La contamination électromagnétique vient de diverses sources : les antennes de téléphonie mobile, les tours et lignes à haute tension, les transformateurs, les installations électriques défectueuses dans les maisons (conduites mal isolées, saturées, prises de terre défectueuses, etc.), antennes, répétiteurs TV, ordinateurs, électrodomestiques, couvertures électriques, etc. Leurs effets, se traduisent généralement par dépression, irritabilité, déséquilibres émotionnels, insomnies, cauchemars, etc. Ainsi que des dysfonctions du système immunitaire, ce qui nous rend plus vulnérables. Bien que d’une manière globale cela ne nous affecte pas d’une façon immédiate, leurs effets biologiques sont accumulatifs, détériorant petit à petit la qualité de la vie.

Une anecdote : Mercedes me consulte pour un problème de bruits d’eau qu’elle entendait dans sa maison pensant que cela était dû à une mauvaise isolation. Après de nombreux contrôles de techniciens qui n’ont rien trouvé de probant, elle consulte deux médecins qui lui font comprendre que c’est elle qui entendait des bruits qui n’existaient pas et lui prescrivent des anxiolytiques. Malgré cela Mercedes ne dormait plus, mais dès qu’elle sortait de sa maison elle n’entendait plus ces bruits. Après un examen de biorésonance et de radionique, j’ai constaté que cette personne était très sensible aux champs magnétiques et présentait une intoxication géomagnétique. Rendez vous fût pris chez elle et une étude géobiologique a montré que la maison était construite sur une faille géologique, que son fauteuil pour regarder la télévision était situé sur un nœud de Hartmann, que son lit était aussi sur un nœud de Hartmann. Après une rééquilibration de sa maison avec une technique particulière d’un de mes amis, Mercedes a retrouvé la joie de vivre et une paix intérieure qu’elle ne connaissait plus depuis un an, depuis l’achat de sa maison.

L’INFORMATION UNIVERSELLE, véhicule spirituel, permet l’ascension planétaire (passage conscient entre notre monde et les dimensions supérieures). Elle permet aussi l’acquisition de capacités spirituelles. Les émissions de biophotons, comme les appelle Popp, donnent un système parfait de communication pour apporter l’information à toutes les nombreuses cellules de l’organisme. Tous les éléments vivants émettent des photons. Mais ils n’émettent pas tous le même nombre de photons : plus un élément est élaboré moins il a de photons. Les animaux et les plantes tendent à émettre quelques 100 photons par centimètre carré par seconde, avec une longueur d’onde entre 200 et 800 nanomètres (fréquence très élevée) et l’être humain émet seulement 10 photons dans les mêmes conditions. Mais tous les éléments vivants captent la lumière et éliminent les excédents. Si nous mesurons les émissions de lumière d’une personne nous pourrons observer que ses émissions de lumière sont en relation avec les rythmes biologiques, chez une personne malade ces rythmes sont perturbés ainsi que leur cohérence. Quand nous ingérons des aliments végétaux, nous ingérons des photons que nous emmagasinons dans notre organisme. C’est cette énergie qui devient une force motrice de toutes les molécules de notre corps. Les photons, en plus de nous apporter de l’énergie, de l’information, ils assument différentes fonctions avec différentes fréquences. Popp a découvert que l’ADN était un des lieux les plus important de stockage de lumière et une des plus importantes sources d’émissions photoniques. Dans le cas du cancer, une substance cancérigène provoque le cancer parce qu’elle bloquait en permanence la lumière et en plus la perturbait, empêchant ainsi la photo réparation des cellules abîmées. De nombreux scientifiques ont établi qu’une faible radiation Venant de certains tissus activait le développement cellulaire dans les tissus voisins du même organisme. Les émissions de bio photons constituent une certaine correction des fluctuations du champ zéro absolu par l’organisme même. Donc l’émission de photons est un élément pour trouver un équilibre énergétique. Si nous pouvons absorber les photons d’autres organismes vivants, nous pouvons également utiliser leurs informations pour corriger notre lumière si celle ci n’est pas bien. Ceci pourrait expliquer pourquoi une personne négative ou malade peut fatiguer une personne saine, et l’échange de photons pourrait permettre le souvenir d’une personne, d’un lieu, d’un événement. En utilisant différentes couleurs de lumière, nous utilisons différentes fréquences qui correspondent à quelques traitements que nous pouvons corriger utilisant des couleurs de correction, ce qui peut s’obtenir avec le Système Supertuning du Laboratoire Copen.  

Clé Fréquences Scalaires: “ Les gens qui survécurent à l’ouragan Charley ont découvert des changements mentaux et des changements d’humeur qu’ils ne pouvaient controler. Une heure avant que passe le centre de l’ouragan, les survivants étaient fatigués, déprimés, et engourdis. Les ondes ELF naturelles de la Terre sont identiques au spectre de fréquence de nos ondes cérébrales. Il a été démontré que l’utilisation d’un bombardement ELF (ondes scalaires électromagnétiques) peut changer les pensées ou les émotions d’une personne. Un antécédent en rapport avec les ondes scalaires électromagnétiques qui influent sur le temps et le mental des humains a été démontré par Tesla au 19ème siècle. Tesla a découvert aussi que la fréquence exacte sur laquelle la Terre pulse ou palpite normalement. Ces ondes naturelles se créent comme le résultat d’une activité électrique dans l’atmosphère. Globalement ces ondes s’appellent la Résonance Schumann. Ces ondes scalaires ELF, quasi permanentes, existent naturellement dans la cavité électromagnétique de la Terre, l’espace entre la Terre et l’ionosphère. L'exploration de l'ionosphère a été réalisée en utilisant son pouvoir réfléchissant vis-à-vis des ondes radioélectriques courtes. Elle se compose de trois couches, assez mal définies : - une couche inférieure dont on ne sait pratiquement rien, - une couche moyenne, comportant une « composante lunaire » mal déterminée, - une couche supérieure, apparemment soumise à une « influence solaire et non identique le jour et la nuit. L'ionosphère semble se contracter la nuit, se dilater le jour, pour un motif inexpliqué ; elle présente des marées, l'une solaire, l'autre lunaire, susceptibles de s'ajouter ou de se retrancher suivant les saisons ; sa propriété réfléchissante des ondes radioélectriques cesse pendant les aurores polaires. Au début des années 60, le docteur Andrija Puharich découvrit de nombreux effets mentaux des ondes ELF, spécialement avec 7,83 hertz (le pouls de la Terre) qui faisait qu’une personne se sentirait bien, présentant un état altéré, avec 10,80 hertz on occasionnait un comportement de révolte et avec 6,6 hertz on provoquait une dépression. De plus, il découvrit que 10 hertz provoquaient chez les gens un état hypnotique (adéquat pour une manipulation mentale). Les expériences effectuées en laboratoire au moyen d'une installation spéciale, visant à transférer les informations d'un organisme vivant vers un autre, ont donné des résultats spectaculaires, tant dans l'agriculture (amélioration des plantes), et dans la médecine (traitement des maladies métaboliques, psychiques, mentales et émotionnelles). Les résultats obtenus permettent d’affirmer que l’action exercée sur l’organisme humain par le rayonnement bio-électromagnétique crée les conditions susceptibles de déclencher dans le système immune des processus de défense, de réparation ou de compensation entraînant la guérison ou le rajeunissement de l’ensemble de l’organisme.

www.laurentmessean.com

Quantum Resonance Magnetic Analyzer

Qu'est-ce que le Quantum Resonance Magnetic Analyser ?

Le corps humain est un ensemble de nombreuses cellules, qui sont continuellement en développement, en division, en régénération et mort. Lorsqu'elles sont endommagées, les cellules se renouvellent. Chez les adultes, environ 25 millions de cellules sont divisées à chaque seconde et les cellules sanguines sont constamment renouvelées à un rythme d'environ 100 millions par minute. Dans le processus de division cellulaire et le renouvellement, les particules chargées du noyau et les électrons à l'extérieur, les blocs de construction d'une cellule, se déplacent en permanence à des vitesses élevées, émettant des ondes électromagnétiques sans interruption. Les signaux des ondes électromagnétiques émises par le corps humain représentent le statut spécifique de lui même et, par conséquent, les signaux de sortie sont différents selon que l'état de santé est bon, faible, ou si vous souffrez d'une maladie, etc. L'état de santé peut être analysé, grâce aux ondes électromagnétiques et les signaux peuvent être analysés. Il s'agit donc d'un nouvel outil intelligent, fiable et efficace qui analyse le phénomène de biorésonance organique. L'énergie et la faible fréquence magnétique du corps humain se captent à l’aide d’un capteur, et ensuite l’appareil les amplifie et les traite à partir du microprocesseur incorporé. Les données sont comparées au spectre quantique de résonance magnétique standard des maladies, des problèmes de nutrition et d'autres indicateurs incorporés à l'instrument pour déterminer si les formes d'onde présentent des irrégularités, au travers de l’utilisation de l'approximation de Fourier. De cette façon, il peut effectuer l'analyse et le diagnostic de l'état de santé et connaître les principaux problèmes du patient, et diverses propositions de guérison ou des normes de prévention, en fonction du résultat de l'analyse de la forme d'onde. Pour plus d'informations: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Tel:+34965873427

Diagnostic Quantique

Qu'est-ce que le Quantum Resonance Magnetic Analyser

Le corps humain est un ensemble de nombreuses cellules, qui sont continuellement en développement, en division, en régénération et mort. Lorsqu'elles sont  endommagées, les cellules se renouvellent. Chez les adultes, environ 25 millions de cellules sont divisées à chaque seconde et les cellules sanguines sont constamment renouvelées à un rythme d'environ 100 millions  par minute. Dans le processus de division cellulaire et le renouvellement, les particules chargées du noyau et les électrons à l'extérieur, les blocs de construction d'une cellule, se déplacent en permanence à des vitesses élevées, émettant des ondes électromagnétiques sans interruption.

Les signaux des ondes électromagnétiques émises par le corps humain représentent le statut spécifique de lui même et, par conséquent, les signaux de sortie sont différents selon que l'état de santé est bon, faible, ou si vous souffrez d'une maladie, etc.

L'état de santé peut être analysé, grâce aux ondes électromagnétiques et les signaux peuvent être analysés.

 

Il s'agit donc d'un nouvel outil qui analyse le phénomène de biorésonance organique. L'énergie et la faible fréquence magnétique du corps humain se captent à l’aide d’un  capteur, et ensuite l’appareil les amplifie  et les traite à partir du microprocesseur  incorporé. Les  données sont comparées au spectre quantique de résonance magnétique standard des maladies, des problèmes de nutrition et d'autres indicateurs incorporés à l'instrument pour déterminer si les formes d'onde présentent des irrégularités, au travers de l’utilisation de l'approximation de Fourier.

De cette façon, il peut effectuer l'analyse et le diagnostic de l'état de santé et connaître les principaux problèmes du patient, et diverses propositions de guérison ou des normes de prévention, en fonction du résultat de l'analyse de la forme d'onde.

 

 

La bioresonance

SI VOUS AVEZ CONSULTE LES MEILLEURS SPECIALISTES ET QUE VOS PROBLEMES CONTINUENT, SOIGNEZ VOUS AVEC LA BIORESONANCE QUANTIQUE

Mais auparavant sachez que "ON EST RESPONSABLE DE SA MALADIE". Si vous avez envie de vous soigner alors je peux m'occuper de vous. Jamais personne ne s'est guéri sans le vouloir; la guérison spontanée c'est à Lourdes...

Si vous ETES PRET A CHANGER votre mode de vie, alors je peux vous etre utile. Vous ne guérirez que si vous changez parce que c'est vous le SEUL RESPONSABLE de votre maladie. Je sais on peut toujours trouver des coupables, le stress, le patron, la famille, la société, l'argent, les médecins, la pharmacopée..; si vous le pensez, vous etes dans l'erreur et vous n'avez pas besoin de moi. GUERIT QUI VEUT GUERIR. Bien sur il y a des terrains, des prédispositions, mais cela n'implique pas obligatoirement la maladie. Nombreux sont les patients qui m'ont dit que leurs parents avaient eu le meme probleme, nombreux sont ceux qui m'ont prétexté que leur maladie était héréditaire et pourquoi pas orpheline?(ce qui est à la mode), eh bien ceux là n'ont jamais pu obtenir une guérison. Alors si vous souhaitez toujours etre aidé dans votre guérison, continuez votre lecture et à bientot sur le net.

Qu’est ce que le SCIO et le MARS III?

Le SCIO et le MARS III sont des systèmes sophistiqués de diagnostic et de thérapie simultanés. Combinent les Champs de Biorésonance et Biofeedback avec la simplicité d’un ordinateur, pouvant mesurer de nombreux paramètres électriques chaque milliseconde. Deux parties les constituent ; une d’ elles est un software, l’autre un hardware converti en “interphase” qui établit la connection entre un ordinateur et le patient par l’intermédiaire d’électrodes. A partir de cette connection il est possible de réaliser de multiples tests et ses thérapies respectives.

 Que mesurent réellement le SCIO et le MARS III?

Ils mesurent les facteurs électriques du corps, jusqu’aux plus subtiles. Normalement les appareils mesurent seulement la résistance électrique, cependant en termes d’électricité, l’organisme est beaucoup plus complexe et en plus de la variation de la résistance, il peut mesurer le voltage et l’ampérage, et à travers eux, calculer mathématiquement la capacitance, l'inductance, la fréquence, la réactance, le potenciel de Ph, l'hydratation et l'oxygénation, etc..., et le plus important est que il peut réguler les changements électriques du patient, assurant de cette manière son auto régénération. Observant ces changements, nous nous affrontons à une nouvelle forme de communication. Einstein a dit “La matière est irrelevante, le champ energétique est tout”. Toute l’énergie de l’Univers réagit en elle-même. Le matériel de Biorésonance Quantique établit une communication électrique avec le patient, le lisant et lui apportant l’information bioénergétique. Notre mental verbal conscient ne peut reconnaitre directement et facilement ces petites énergies. Notre mental inconscient est capable de réagir constamment aux champs énergétiques, de cette manière l’appareil envoi des ordres et lit l’information bénéfique pour notre santé. Ces systèmes informatisés permettent:

 Ø Ouvrir des canaux d’échange d’information.

Ø Mesurer à vitesse biologique;millième de secondes

 Ø Développer le potenciel du courant continue en un minuscule multi signal pour régénérer les cellules du corps humain.

 Ø Convertir un ensemble massif de signaux en signaux multi-fractaux

 Ø Realiser des analyses non linéaires qui développent des multisignaux pour intervenir dans les tissus les plus profonds

 Ø Voir la radioactivité à 10.000 substances en 3 minutes.

Ø Tester les remèdes homéopatiques, les plantes, les vitamines, les minéraux, les remèdes de synthèse, les hormones, les enzymes, etc...

Ø Régulariser le flux de l’énergie à travers les méridiens et le champ aurique

 Ø Harmoniser les points d’acupuncture et les chakras

 Ø Thérapie ANTISTRESS/ Déficit attentionnel/ Dyslexie/ Memoire, etc.

 Ø Thérapie de Désensibilisation allergique

Ø Thérapie de désintoxication général ou par organe, toxines, etc.

 Ø Aucune manipulation des points d’exploration de la part du thérapeute

 Ø Realisation de thérapies avancées comme Biorésonance, tests d’allergie et désensibilisation, PNL, etc.

 Ø Entrelacement avec un relai cybernétique entre diagnostic et traitement

 Ø Capacité de ‘Auto mise au point’ pour le diagnostic et la thérapie. Le subconscient du patient demande ce dont il a besoin.

 Le SCIO et le MARS III sont très en avance sur leur temps. Les termes de voltage, amperage, subespace, capacitance, inductance, Xrroid, auto-mise au point, relais cybernétique, etc, langage compris par peu de praticiens, sont la base de ces appareils. Ces appareils ne sont pas expérimentaux, le professionnel réalise des protocoles personnalisés pour chaque patient et celui-ci, met au point automatiquement sa thérapie à partir de son subconscient.

 

SI VOUS DESIREZ Plus de renseignements:       Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - (0034)965873427 -

Irish gambling website www.cbetting.co.uk Paddy Power super bonus.